Gab Dessine!
Blog

Solidarité quand tu nous tiens

Rédigé le 31.03.2008 à 13.19

Alors que j'écoutais plus que je ne regardais la télé tout en me préparant des fricandeaux-sauce-béarnaise sur leur lit de confit de coriandre et son tartare de thon rosé d'Alaska, je tombais en arrêt devant cette aimable nageuse qui expliquait son intéressant point de vue à un journaliste.


D'ailleurs, précisait-elle, on les avait bien prévenues il y a déjà longtemps! Elle et ses autres acolythes sportifs avaient reçu une brochure du CIO précisant bien "qu'il fallait pas parler des droits de l'homme aux chinois, ils aiment pas trop". Ah ben nous voilà rassurés! Finalement c'est aussi simple que ça. Quelle bande de pommes quand même, ces protestataires. Il suffit de fermer sa gueule, en fait!


 


 

Y a des jours comme ça

Rédigé le 28.03.2008 à 22.26

Il est né le divin Enfant

Rédigé le 28.03.2008 à 09.13

Pour célébrer ma 'rande soeur, et parce que chez nous on a l'esprit famille, j'ai invité en guest-star et en essclusivité l'autre soeur à savoir la petite (enfin, petite, 24 ans kémême....c'est elle qui s'est dessinée à côté de moi). Si vous la connaissiez, vous comprendriez qu'elle est encore moins tendre que moi au niveau auto-caricature. Je vous accorde à nouveau que la qualité laisse à désirer, mais on a fait comme on a pu pour accomplir cette oeuvre dans le secret des caves du Vatican. Après la reformation des Take That, après la fusion Sandoz-Wander, après le duo Christina Aguileira-Enrique Iglesias, après Michelange et Leonard de Vinci, voici, NOTRE DESSIN A QUATRE MAINS! (A supposer qu'on dessine des deux mains, ce qui est rare. Bref, trève de bavardage)


 

Faut toujours écouter les copains

Rédigé le 26.03.2008 à 23.04

Encore du vite-fait sur cahier de croquis... mes excuses, mes excuses, j'ai des journées chargées d'homme d'affaire, et c'est bien normal quand on est quelqu'un de très important

Désoeuvrement

Rédigé le 26.03.2008 à 09.07

ça fait chanter les oiseaux, ça fait rire les écureuils

Rédigé le 24.03.2008 à 14.23

Les enfants, Joyeuses fêtes Pascales!


J'espère que tout le monde en a eu pour son compte de lapins en chocolat pas bon qui a le goût de plastique et d'oeufs durs à s'en stocker des protéines jusqu'à l'an 3000!


En ce qui me concerne, j'ai surtout profité de ce début de printemps radieux. Quoi de meilleur qu'un beau dimanche au soleil (même si Claude François, paix à son âme, m'eût sans nul doute contredit sur ce coup là)? Et quand y a pas de soleil et que de surcroît il fait moins vingt et c'est la tempête de neige dehors? Qu'à cela ne tienne, sortons le Monopoly et les Mystères de Pékin et jouons aux jeux de société en buvant de la verveine, c'est si gai!


On en avait pas eu notre dose cette hiver, de la neige et du froid, tiens!


Et puisque je vous ai abandonné lâchement trois jours durant, ça méritait un dessin en (rudimentaires, certes, mais vous saluerez le louable effort) COULEURS! Bande de gâtés!!


 

Kein Tokyo Hotel in der Arena dieses abend! Ach schade!

Rédigé le 19.03.2008 à 19.19

Voilà  ce qui arrive quand on se coiffe deux fois par années

Rédigé le 18.03.2008 à 18.12

Retour dans le monde normal

Rédigé le 17.03.2008 à 15.04

Beh oui...


j'envoie par la présente un gros bec (bigbisoubienbaveuxxxxxlolmdr) à tous mes collègues de ces derniers 15 jours, Samira ma chère "binôme, Sarah Lee (merci de m'avoir supporté), Adrien, Mehdi, Mathias, Damien (entente musclée, je crois qu'on peut dire ça.. ;)...), Kaspar, Savina, Myriam, Malika, Elodie (si, si je te vendrais bien un jour), Muriel(le match du style Berne/Lausanne continue...), Véronique, Caroline, petite Ssulie, Jerôme (sans tes gags je serais probablement décédée aujourd'hui), Giacomo (merci pour les voix...), Caroline, Marian, Aina (you're soooo cool, rasta girlzz, bravo pour votre tentative de battle contre le team Mini, mais ils étaient vraiment trop cools pour savoir un peu s'amuser) les filles du bar, Jean-Phi, Gui-Ol, ma grande Irèème, et tant d'autres que j'oublie de citer les joues rougies par la honte...pour ceux-ci pardonnez ma mémoire momentanément défaillante! Merci pour les rigolades les copains, et comme nous l'a si bien dit Marie-Rose, toute expérience (même l'armée, peut être, qui sait) a du bon et s'avère riche d'enseignements pour notre future carrière de gagnants! Amen, ainsi soit-il!


 

Je suis la plus grande supercherie de ce stand

Rédigé le 14.03.2008 à 21.50

L'Autosalon bat son plein, et la fin se profile déjà! Je me réjouis un tant soit peu de retrouver ma vie, laissée en plan durant 13 vilains jours sous les spots de Palexpo. Lectrice, lecteur, mes amis, voici après quelques jours passés sous perfusion de Supradine afin de garder au moins la tête hors de l'eau, une oeuvre croquée sur le vif (dans les toilettes de Palexpo, pour tout vous avouer) après que mon incompétence eût fait chialer de rire mes collègues. Je suis quand même un cas de démotivation cette année. Une plante verte renseignerait mieux le chaland que moi...


Je sais en tous cas que quand je serais grande, je veux pas être vendeur de voiture...( ni vendeur de rien dutout en fait)


 

Ils se sont donné le mot

Rédigé le 11.03.2008 à 21.40

Etude sociologique à  l'Autosalon, épisode two

Rédigé le 10.03.2008 à 22.15

Etude sociologique à  l'Autosalon, episode one

Rédigé le 09.03.2008 à 20.11

Mes enfants, navrée de vous avoir lâchement abandonné pendant deux longs, trop longs, jours. Mes affaires me retenaient, et vous savez peut-être, pour avoir vu vos papas partir très tôt au travail chaque matin lorsque vous portiez encore des pampers baby dry, que le travail, c'est dur, c'est sérieux, et ça ne souffre point qu'on n'y consacre pas toute son énergie. Me revoici, néanmoins, fidèle au poste, prête à vous égayer à nouveau de quelques traits de l'humour le plus jovial, prête à vous faire à nouveau vous claquer vigoureusement le cuisseau de rire! Oui,rions! 


Et pour rire, quoi de mieux, quoi de plus frais, quoi de plus goûtu, que ce merveilleux événement que l'AUTOSALON! Voici en exclusivité, quelques visiteurs qu'il m'a été donné de croiser, au détour de mon stand, alors que je pavoisais fièrement dans mon bel uniforme d'endive. Lectrice, lecteur, régale-toi.


 

A 2 jours de la journée de la femme, ça fait plaisir

Rédigé le 06.03.2008 à 23.05

....Et même quand c'est pas la journée de la femme, c'est toujours sympa, un bon bol de grossière misogynie de bon matin. C'est une anecdote authentique (hé si) qui est arrivée à ma camarade Mélanie aujourd'hui. Comme quoi, pas besoin d'aller à Kaboule pour s'affliger de la façon dont certains traitent les femmes, en ce 21ème siècle qui est le nôtre. ça arrive encore près de chez vous.

Dur métier que le mien

Rédigé le 05.03.2008 à 21.12

Ah les enfants, l'Autosalon, foire à la saucisse, festival du carosse de Cendrillon, temple de la playmate et du gros lourd qui la suit des yeux, gîte du patriarcat couillu et dominateur campé sur un siècle entier de pollution par pot d'échappement... et moi, et moi, et moi.

C'est forcément un complot

Rédigé le 04.03.2008 à 22.58

Pour la postérité et au delà 

Rédigé le 03.03.2008 à 12.46

Et la voilà la dédicace, les canaillous!


Pour rigoler encore plus et si vous n'y êtes pas encore allé: penelope-jolicoeur.com


 

Masterboy, Whigfield et Real2real,mes amis, mes frères

Rédigé le 03.03.2008 à 12.30

Choc frontal, les enfants, la légende était donc vraie, c'était bien Pénélope la reine incontestée du blog de filles qui mixait ce soir là! Je tiens à dire qu'au delà du côté "Girly" du site en question, c'est son trait incroyable et son humour si juste que j'aime chez cette Parisienne reine de cools! La provinciale mal dégrossie que je suis en pris pour son grade lorsque, d'une main tremblante et la voix mal assurée, je l'alpaguais afin qu'elle dédicace mon cahier de dessins... Merci Pénélope, tu as illuminé ma soirée autant que l'ont fait Ace of Base et Dr Alban... quel plaisir suave les enfants, que d'avoir l'impression qu'on passe votre ipod en boîte, et de trémousser son opulent fessier sur les rythmes endiablés de notre adolescence!

I'm a Lausannoise in Paris

Rédigé le 03.03.2008 à 12.20

Les enfants, quelle histoire!


Ayant eu vent d'une soirée "We are the 90's" (genre de concept duquel je suis à toutes balles) sise à Paris, ni une ni deux et n'écoutant que mon esprit aventureux, n'emportant qu'une paire de tiags, des vivres pour 2 jours de marche et mon chapeau de cow boy, je me suis rendue dans la Ville Lumière, fief de mon ami Nicolas Sarkozy, pour le ouikène! ça tombait bien, j'avais toujours une cravate à lui rendre de notre dernière bringue ensemble après l'un de ces cocktails mondains que nous affectionnons tant!


Alors que je déambulais de la Butte à Saint-Germain, mon âme vagabonde rejoignait dans la plus pure pensée métaphysique, les plus grands dont le pieds mutin foula jadis, lui aussi, le sol centenaire de café de Flore.... Ah Beauvoir, Nietszche, Valéry, Obispo, et tant d'autres que j'oublie tant l'émotion fait perler mes yeux azur, je vous évoque ici pour saluer les Artistes, oui, les Artistes!


Mais fi d'envolées lyriques, voulez-vous, et je prends ici le risque de contredire le grand Platon en affirmant que les nourritures de l'âme ne sont pas tout. Dans la vie, il y aussi les troquets, l'argent facile, le vin et les femmes.


C'est pourquoi j'ai rejoint samedi soir le Bizen, rue Réaumur, afin d'aller move it move it et lever les bras balance-toi sur le rythme de nos voix laisse le groove guider tes pas malgré le rhume carabiné qui emplissait mes sinus meurtris.... et là, lecteur, lectrice, aventure, aventure!


 


 


 


 

RSS | © 2008 Gabrielle Tschumi | Admin
Site par Benjamin Tschumi